Ferme Lombricole du Moutta Vermiculture Farm Moutta Regenwurmfarm Moutta
Il n'y a pas encore d'article dans votre panier.
Pack accessoires indispensable avec 250g de vers
33,00 € TTC

                                                               

Bienvenue à la ferme Lombricole du Moutta, spécialiste du lombric (vers de terre) du lombricomposteur et du lombricompost.

Production de lombrics, de lombricompost et fabrication de lombricomposteurs

 

   Nos produits coup de coeur de la boutique en ligne

Wormbox kit famille/ 4 plateaux + jardinière
PROMO3
99,00 €
Wormbox beige 3 plateaux + jardinière offerte
WB31B
72,00 €
Pack accessoires indispensable avec 250g de vers
Pack  250g + 5 acess
33,00 €
vers composteur
Lombrics 500 g
24,00 €

Créée en 2007, notre ferme est entièrement dédiée à la  lombriculture. Notre savoir faire dans le domaine du  lombric (ou vers de terre) est incontestable. Vous avez des questions concernant le lombric  ou la lombriculture? Nous nous feront un plaisir de partager avec vous notre passion du lombric. Avec nos amis les lombrics, réduisons nos déchets et participons tous à la lutte contre le réchauffement climatique en faisant transformer en engrais naturel par des vers de terre. Adoptez des lombrics!

La lombriculture

Dans les années 1980, la lombriculture a fait l’effet d’un grand engouement.

Elle était présentée comme une activité rentable, demandant peu d’effort et de moyen.

Petit à petit, la lombriculture fut délaissée :

-         Par les collectivités locales au profit des incinérateurs

-         Par manque de sensibilisation des citoyens au tri sélectif

-         Par les agriculteurs biologiques au profit de l’agriculture intensive

Un manque de bon sens, favorisé par le manque de conscience écologique des donneurs d’ordres et par notre insouciance collective.

Depuis quelques années, nous assistons à un changement de mentalité des consommateurs conscients de leur impact sur l’environnement.

Individuellement, nous avons compris que chaque geste allant dans le sens du développement durable est important.

La lombriculture moderne s’inscrit pleinement dans cette tendance, puisqu’il existe des lombricomposteurs de toutes tailles, individuels ou collectifs.

 

Principe du  lombricompostage :

C’est le recyclage par le lombric de nos déchets organiques quotidiens.

Préalablement triés (extraction des plastiques, du verre, du métal…), les déchets sont ensuite traités et décomposés par des vers.

Le lombricompost récupéré est ensuite utilisé comme engrais ecologique.

Dans la nature, les versde terre (lombric) effectuent le plus gros du travail de décomposition de la matière organique.

Trois espèces de vers de terre (de la famille des Eisenia) sont particulièrement efficace. Ce sont des petits vers de terre qui ont un cycle de croissance et de reproduction rapide et qui consomment beaucoup de matières organiques. Avec de telles compétences, ce sont ces vers qui sont « engagés » pour faire du lombricompostage.

Les lombrics :

Il existe dans la nature beaucoup d’espèce de vers de terre. Seules quelques-unes peuvent être mises dans un lombricomposteur. Les gros vers de terre que nous trouvons au jardin (en bêchant) ne sont pas utilisables pour le lombricompostage. Ce sont des laboureurs du sol qui vivent généralement à plus de 20cm de profondeur.

Les lombrics de compost sont des vers de surface qui se trouvent à maximum 10cm. De ce fait soumis à une forte prédation, ces vers se reproduisent très vite et se nourrissent de matière organique et/ou décomposée. Un seul ver (dont l’espérance de vie est de moins de 2 ans) peut avoir une descendance de plus de 800 individus.

La décomposition de la matière organique sera donc principalement confiée à 3 espèces de vers de terre.

   -1. Eisenia foetida : c’est le « ver de fumier ». Rouge tigré de gris ou de jaune, ils préfèrent les matières en décomposition.

   -2. Eisenia andreï : c’est le « ver de Californie ». Il n’a rien d’Américain, de couleur très rouge, ils préfèrent les matières fraiches.

   -3. Eisenia hortensis (Dandrobaena venata) : plus gros et bien connu des pécheurs ils sont plus efficaces sur les matières dures.

L’idéal pour un lombricompostage optimum est de réunir ces trois espèces de lombrics.