Il n'y a pas encore d'article dans votre panier.
Pour 1 à 2 personnes.
18,56 € TTC

   Bien démarrer votre lombricomposteur

Réunir les conditions d'une bonne acclimatation

Dans un premier temps, il est nécessaire d'installer votre lombricomposteur et d'acclimater progressivement les vers à leur nouvel environnement.

Sensibles aux bruits et aux nombreuses vibrations liés au transport, ils seront peut être légèrement stressés. Ils vont désormais s'accoutumer et se familiariser avec leur nouveau lieu de vie.

Nous vous conseillons de mettre en place votre lombricomposteur dans un endroit assez calme et bénéficiant d'une température relativement stable (cuisine, placard, cave, garage, …)

Commencer tout en douceur

Le succès de cette phase de démarrage est à la portée de tous. Afin de favoriser la réussite de cette période de transition, voici nos conseils :

Pour bien démarrer :

  • Disposez dans le fond du premier plateau 4 ou 5 couches de papier journal.
  • Ajoutez ensuite une couche de 3 à 4 cms de tourbe blonde, noire, fibre de coco ou de terreau ordinaire ne contenant pas d'engrais chimique.
  • Installez les vers sur votre préparation avec leur litière de transport.

Les vers ont été stressés par le changement, le transport et les mouvements qu'ils impliquent. Le fait de les installer en conservant leur litière d'origine est favorable à leur adaptation avec le nouveau milieu que vous leur proposez.

Il faut compter une semaine pour qu'ils puissent progressivement se familiariser avec ces nouvelles conditions et prendre doucement possession de leur nouvel habitat.

Veillez à maintenir la litière humide, n'hésitez pas à la vaporiser d'eau si nécessaire.

Nous vous conseillons d'attendre 2 à 3 jours avant de nourrir les vers.

Nous préconisons d'utiliser un seul plateau pour le démarrage de votre lombricomposteur. Les autres peuvent provisoirement  être rangés ou tout simplement disposés sur le plateau de travail.

Votre lombricomposteur 3 mois plus tard

Le premier plateau est rempli au 2/3, c'est le moment d'utiliser le deuxième plateau et d'y déposer vos bio-déchets

Attirés par la nourriture fraichement ajoutée, les vers monteront au niveau supérieur vers les matières organiques déposées à travers le fond du plateau ajouré.

Le troisième plateau servira de la même manière vous installerez le 3ème plateau quand le deuxième sera à 2/3 plein. Cela correspond en général au 5ème ou 6ème mois après l'installation de votre vermicomposteur.

Une fois l'ensemble de vos plateaux remplis, vous pourrez récolter votre premier lombricompost. 
Une fois par semaine il faut nettoyer le bac de récupération des jus en y ajoutant 1 litre et demi d'eau que vous irez déverser dans vos plantes en vous servant du bac comme arrosoir. 
Les jus sont un excellents comme engrais liquide.

Erreur à éviter lorsque l'on démarre le lombricompostage

Dans la précipitation, on peut être naturellement amené à trop nourrir les vers au début. Ceci est une erreur classique qui entraine souvent un engorgement du lombricomposteur se traduisant par une trop grande production de jus par exemple.

La solution est facile à mettre en œuvre : mettez les vers à la diète durant une semaine et la phase de démarrage suivra sont cours normalement par la suite.

Bien penser à respecter la liste des aliments autorisés et apporter également de la matière carbonée (papier, carton).

DECHETS AUTORISES

DECHETS INTERDITS

  Matière carbonée :
     papier, carton, herbe sèche, 
     paille...
  Matière azotée :
     fruits, légumes, marc de café, 
     thé, céréale.

    Coquille d’œuf pillées.
 

   Viande.
   Poisson.
   Ail.
   Plat en sauce contenant plus de 
   5 % de matière grasse.
   Agrumes. 

 

 

LISTE DES PROBLEMES QUE L'ON PEUT RENCONTRER

Fuite de vers du lombricomposteur. 
Les vers étant sensibles aux vibrations, il se peut que leur transport occasionne un stress et les poussent les premiers jours à essayer de sortir du lombricomposteur. Pour éviter ce désagrément, disposez le lombricomposteur sous une source de lumière pendant 2 ou 3 jours.  Les vers étant photosensibles, ils ne sortiront plus.

Présence de moucherons.
Pour éviter la venue des moucherons il est conseillé de pulvériser sur les parties extérieures du lombricomposteur, du savon noir dilué dans de l'eau à l'aide d'un petit pulvérisateur (pendant les périodes chaudes).
En utilisant notre mélange chaulé, régulateur de pH, vous éviterez aussi la prolifération des parasites qui pondent dans les milieux acides. 

Si vous avez laissé les moucherons s'installer, il faudra fabriquer un piège, en utilisant une bouteille en plastique.
On coupe le haut de la bouteille et l'on inverse le goulot comme un entonnoir. Mettre un fond de jus de pomme avec 2 ou 3 gouttes de vinaigre. le piège doit être déposé à proximité du lombricomposteur, ainsi les moucherons viendront se noyer dans le piège.

Mauvaises odeurs.
Si le contenu de votre lombricomposteur dégage une odeur nauséabonde, c'est sans doute parce que vous avez trop alimenté les vers et qu'ils n'ont pas eu le temps de décomposer les déchets et que ceux ci ont fermenté.
Pour remédier à cela vous devez ajouter une bonne quantité de papier et carton et cesser d'alimenter pendant quelques jours. 
Nous avons développé un subtrat d'apport qui rend bien des services, voir notre article Apport de matière carbonée et démarrage.

Il faut remuer à l'aide d'un objet la couche supérieur pour faire entrer de l'oxygène et accélérer le processus de décomposition.
Une fois la mauvaise odeur disparue, vous pourrez alors remettre des déchets.

Le lombricompostage des déchets fermentiscibles est un geste écologique, qui fait partie du quotidien des australiens depuis plus de 30 ans. Nous devons apprendre obligatoirement à changer notre comportement et cela occasionnera sans doute des efforts à produire pour notre génération qui a été habituée à jeter tout dans la poubelle.